Conférence à Hambourg #Comst

Dans le cadre des recherches sur le palimpseste syriaque de Galien menées à l’Université de Manchester, nous avons participé à une conférence internationale à Hambourg le 26 septembre 2016 : Comparative Oriental Manuscript Studies: Looking back – Looking ahead.

Vous pouvez télécharger le programme de la journée, le résumé des interventions de tous les participants et notre présentation Powerpoint (The Syriac Galen Palimpsest Project: research methods and latest discoveries) sur ce site.

Continue Reading

Qu’est-ce qu’un chronogramme hébraïque ?

Un chronogramme hébraïque est composé d’une phrase, d’un verset ou d’une paraphrase biblique dont la valeur des lettres, une fois additionnée, indique une date. Cet usage, attesté dans les manuscrits hébreux dès le Moyen-Age, connaît un certain succès avec le développement du livre imprimé (surtout chez les éditeurs allemands) ainsi que dans la poésie néo-hébraïque[1]. Comment lire un chronogramme de ce genre ?

Prenons pour exemple la traduction du Coran d’Hermann Reckendorf qui contient la ligne suivante : [2]פה ק״ק ליפסיא ע״ר״ח סיון לשנת ׃ איש אמו ואביו ת״י״ר״א״ו לפ״ק. Ce chronogramme clôture une dédicace composée par le traducteur à la mémoire de son père rabbin.

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour le déchiffrer.

1/Conformément à l’usage rabbinique, Reckendorf utilise des abréviations:

ק״ק = קהילה קדישא (« sainte assemblée »)

ע״ר״ח = ערב ראש חודש (« veille du début du mois »)

2/Il renvoie ensuite à Lv 19,3, אִ֣ישׁ אִמֹּ֤ו וְאָבִיו֙ תִּירָ֔אוּ, verset de circonstance qui fait allusion à la piété filiale.

3/Chacune des lettres de l’alphabet hébraïque possède une valeur numérique. Celle de ת״י״ר״א״ו équivaut à 617 (=400 +10+200+1+6).

4/Enfin, le millénaire n’étant pas indiqué, il est fait usage de l’abréviation de לפרט קטן (« selon l’ère mineure »), date la création du monde du calendrier juif correspondant à 3760 avant l’ère commune.

Le chronogramme en question signifie donc : « Ici, (en) la sainte communauté de Leipzig, la veille du nouveau mois (= néoménie) de Sivan, en l’an 617 (« Que chacun honore sa mère et son père ») selon l’ère mineure ».

Pour en savoir plus sur les chronogrammes hébreux, consulter Hilton J., Chronograms, 5000 and more in number excerpted out of various authors and collected at many places, 1882, Londres, p. 542-545.

[1] GINZBERG L., « Chronograms », dans JE, vol. 4, p. 63-64.

[2] RECKENDORF H., Der Korân aus dem Arabische ins Hebräischen übersetz und erlaütert von Herrmann Reckendorf , Leipzig, 1857, p. ix.

Continue Reading

Un Sefer Torah du sud marocain

Dans le courant de l’année 2010, j’ai pu examiner partiellement un Sefer Torah originaire du Souss auprès d’un particulier résidant à Bruxelles. L’objet en question avait apparemment transité quelques années auparavant depuis le sud du Maroc vers les Pays-Bas avant d’arriver en Belgique.

Entouré d’un manteau de velours rouge orné d’une étoile dorée à six branches, le gvil (ou parchemin) affichait un aspect brunâtre. L’écriture carrée était de facture claire mais l’encre, de couleur noire, était effacée par endroit.

Le particulier qui était musulman prenait soin de mettre le rouleau en hauteur de façon à traiter les Ecritures hébraïques avec révérence. Il veillait également à ne pas toucher le parchemin pour la même raison.

Il est impossible d’en dire davantage sur l’objet qui semblait relativement ancien, mon interlocuteur n’ayant pas souhaité poursuivre l’examen du rouleau qu’il proposait de vendre en échange de quelques milliers d’euros pour le compte d’un client anonyme.

Voici à quoi ressemble un Sefer Torah, aucune photo n’ayant pu être prise alors. Ecrit sans voyelle ni ponctuation, le texte est disposé en colonnes.

sefer-torah

Source photo : Museum of the Bible. Sefer Torah sépharade (Espagne)

Dans la tradition juive, il est d’usage d’enterrer les livres sacrés et les rouleaux devenus hors d’usage. Ce Sefer Torah originaire du Souss a donc certainement dû être déterré dans des circonstances qui demeurent obscures avant d’être exflitré vers l’Europe et proposé à la vente.

Conscient de l’importance de l’objet pour l’histoire du judaïsme d’Afrique du Nord, l’intermédiaire qui officiait de négociateur estimait néanmoins à juste raison que l’objet devait trouver naturellement sa place dans un musée…

Continue Reading

Pluralisme et diversité religieuse au Maroc

Dans le cadre de mes recherches à l’Institut d’études orientales de Louvain, je m’intéresse à la circulation de textes sacrés en hébreu et en berbère dans les milieux juifs, chrétiens et musulmans sur le territoire marocain.

Un intérêt particulier est accordé :

  • aux langues
  • à l’histoire
  • aux processus d’échange interconfessionnel

La recherche entend :

  • enrichir le débat sur la question du pluralisme dans un contexte sociopolitique où le vivre-ensemble constitue un enjeu majeur
  • contribuer à une meilleure connaissance scientifique des diverses cultures, langues et religions présentes et passées en Afrique du Nord

Calendrier :

2014-2017

Les sujets concernés :

  • « Les premiers psaumes en berbère tachelhit. Une collection de prières chrétiennes dans l’espace nord-africain au XXe siècle ». L’article (publié) se penche sur les visées idéologiques et théologiques d’une sélection de vingt-cinq psaumes traduits en tachelhit.
  • « Une copie sépharade du Coran en hébreu. La traduction d’Hermann Reckendorf dans le manuscrit Jerusalem 8°6453». Une copie de la première traduction du Coran en hébreu publiée à Leipzig en 1857 (sujet de ma thèse de doctorat) a été réalisée au Maroc au 19e siècle pendant la Haskala ou Lumières juives. Ce manuscrit qui a appartenu au rabbin de Fez Aaron Botbol témoigne de l’intérêt des juifs marocains pour le Coran en hébreu dans un contexte où l’arabe est pourtant connu des populations juives lettrées. L’article, dont la rédaction est bientôt achevée, étudie la réception de la version du Coran de l’orientaliste allemand dans ce contexte particulier.
  • « Six psaumes berbères en caractères hébraïques extraits du manuscrit de la Haggadah de Pessah de Tinrhir (sud-ouest marocain)». La version berbère de la Haggadah de Pessah recueillie par Haïm Zafrani a fait l’objet d’une étude poussée il y a bientôt cinquante ans. Cet article fournit des observations linguistiques supplémentaires sur les psaumes 113 à 118 connus sous le nom de Hallel égyptien.
Continue Reading

Académie Belge pour l’Étude des Langues Anciennes et Orientales : session d’été 2016

La session d’été 2016 se déroulera du mardi 02 août  au vendredi 12 août 2016.
La liste des cours ouverts en 2016 est la suivante :

AKKADIEN ; ARABE – moyen – supérieur ; ARAMÉEN – élémentaire ; ARMÉNIEN – moyen ; ÉGYPTIEN – supérieur ; GREC – élémentaire ; GREC – classique ; HÉBREU – élémentaire ; HÉBREU – moyen – supérieur ; LATIN – élémentaire ; LATIN – moyen – supérieur ; SANSKRIT ; SUMÉRIEN – moyen ; SYRIAQUE – élémentaire ; SYRIAQUE – moyen.

 

Source : http://www.abelao.be/

Continue Reading

Journées des orientalistes belges 2016

LIVe SESSION DES JOURNÉES DES ORIENTALISTES BELGES
DAGEN DER BELGISCHE ORIENTALISTEN – LIVste SESSIE
20-21 mai 2016 – 20-21 mei 2016

Dans le cadre de l’exposition
DIEUX, GÉNIES ET DÉMONS EN ÉGYPTE ANCIENNE
MUSÉE ROYAL DE MARIEMONT
Chaussée de Mariemont, 100 – 7140 Morlanwelz

http://www.musee-mariemont.be/index.php?id=13450

THÈME / THEMA

DIEUX, GÉNIES ET DÉMONS DANS LES CIVILISATIONS ORIENTALES
GODEN, GEESTEN EN DEMONEN IN DE OOSTERSE BESCHAVINGEN

 

VENDREDI 20 MAI 2016 – AVANT-MIDI / VRIJDAG 20 MEI 2016 – VOORMIDDAG

Une navette gratuite partira de la gare de La Louvière Sud à 10h00 précises et rejoindra le Musée de Mariemont via l’Hôtel Belle-Vue (merci de contacter le président si vous logez à cet hôtel la nuit du jeudi au vendredi).

 

Président : Prof. Christian CANNUYER
Université catholique de Lille, Président de la S.B.É.O
10h30 Mots de bienvenue du Prof. Marie-Cécile BRUWIER, Directrice scientifique du Musée royal de Mariemont, et du Dr Arnaud QUERTINMONT, Commissaire de l’Exposition Dieux, génies et démons en Égypte ancienne
10h45 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA S.B.É.O. – ALGEMENE VERGADERING VAN HET B.G.O.S.
Élection du nouveau Conseil d’Administration – Verkiezing van de nieuwe Raad van Bestuur
Tous les membres actuels sont rééligibles. Les candidats à une fonction d’administrateur doivent introduire leur candidature auprès du Président Chr. Cannuyer au plus tard trois jours avant l’Assemblée Générale. Ils doivent être en ordre de cotisation et leur candidature doit être parrainée par deux membres du Conseil d’Administration actuel pour être validement reçue.
11h15 Prof. René LEBRUN (Université catholique de Louvain), Divinités gréco-asianiques mal connues et néanmoins importantes (Kakasbos, Sinuri et autres)
11h45 Prof. Pauline DONCEEL-VOÛTE (Université catholique de Louvain), Un haut-lieu négligé : le fumier de Job en Syrie du Sud
12h15 – pause déjeuner / lunchpauze
Il est possible de déjeuner à la Brasserie du Musée, « La Terrasse de Mariemont » (petite restauration, pâtes, plats du jour). Nous organiserons sans doute une formule « menu groupe » (lunch à 24 euros, boissons non comprises). Si vous souhaitez en bénéficier merci d’en avertir le président AVANT le 10 MAI (bien indiquer dans votre email le ou les jours où vous souhaitez partager le repas de groupe)

 

VENDREDI 20 MAI 2016 – APRÈS-MIDI / VRIJDAG 20 MEI 2016 – NAMIDDAG
 

Président : Prof. Jean-Charles DUCÈNE
École Pratique des Hautes Études, Paris
14h00 Prof. Emilio PLATTI (Katholieke Universiteit Leuven, Institut Dominicain d’Études Orientales, Le Caire), Les travaux de Christian Robin, l’épigraphie et le Dieu du Coran
14h30 Prof. Jan M. F. VAN REETH (Faculteit voor Vergelijkende Godsdienstwetenschappen, Antwerpen),« Quiconque attribue des associés à Dieu, sa demeure sera le Feu. (…) Le Messie, fils de Marie, n’est qu’un prophète » (Q. 5: 72, 75). Le problème de l’intermédiaire entre Dieu et le monde dans la théologie musulmane
15h00 Prof. Daniel DE SMET (CNRS, Paris), Le démon en acte et les démons en puissance. Réflexions ismaéliennes sur les principes du mal
15h30 – Koffiepauze / Pause café

 

Voorzitter : Prof. Daniel DE SMET
CNRS, Paris, Ondervoorzitter van het B.G.O.S.
16h00 M. Corentin DEWEZ (Étudiant à l’Université catholique de Louvain), La civilisation sud-arabique. Une inscription minéenne retrouvée en Égypte
16h30 M. Motia ZOUIHAL (Université Libre de Bruxelles), Al-Ḫaḍir dans les textes des manāqib
17h00 M. Alain SERVANTIE (Ancien Conseiller à la Commission Européenne), Élie le vert/Khadir-Hizir, les derviches et l’eau de vie
17h30 Prof. Jean-Charles DUCÈNE (École Pratique des Hautes Études, Paris), Rites et cultes païens de l’Europe médiévale selon les auteurs musulmans


19h00Vernissage officiel de l’exposition Dieux, génies et démons en Égypte ancienne

Durant toute la journée du vendredi, cette exposition sera accessible en primeur aux participants à nos Journées.
Une navette reliera le Musée de Mariemont à l’Hôtel Belle-Vue et à la gare de La Louvière Sud à 20h45


vers 21h00Raout traditionnel des orientalistes belges

vers 21h00 – Traditionele banket van de Belgische Orientalisten

Osteria Romantica de l’Hôtel Belle-Vue, Rue de Belle-Vue, 126 – 7100 LA LOUVIÈRE. Menu à 35 € (hors boissons). Apéritif offert par la Société Belge d’Études Orientales
aux intervenant(e)s, présidents de séance et à leurs conjoint(e)s ou compagnes/ons.
Inscription obligatoire/registratie vereist : cannuyerchristian@gmail.com, avant/vóór 15/05/2016

 

SAMEDI 21 MAI 2016 – AVANT-MIDI / ZATERDAG 21 MEI 2016 – VOORMIDDAG

Une navette partira à 10 h 00 précises de la gare de La Louvière Sud et passera par l’Hôtel Belle-Vue,
rejoignant ensuite le Musée de Mariemont

 

Président : Prof. René LEBRUN
Université Catholique de Louvain – Institut catholique de Paris, Président du Centre d’Histoire des Religions Cardinal J. Ries, Vice-Président de la Société Belge d’Études Orientales
10h30 HOMMAGE au Dr. Rika GYSELEN, Direcrice de Recherche émérite au CNRS (France), etprésentation du volume XXIX des Acta Orientalia Belgica, qui est lui est dédié par la Société Belge d’Études Orientales : Entre Orient et Occident, circulation des hommes, porosité des héritages. Les membres en ordre de cotisation en 2015 et les souscripteurs à ce volume pourront en prendre possession.
11h00 Dr Alexandre TOUROVETS (Université catholique de Louvain), Le disque ailé dans l’art achéménide. Interprétation symbolique et signification idéologique de l’image sur les bas-reliefs
11h30 Mme Florence SOMER-GAVAGE (Étudiante à l’Université Libre de Bruxelles), Les Revayats zoroastriens
12h15 – pause déjeuner / lunchpauze
Il est possible de déjeuner à la Brasserie du Musée, « La Terrasse de Mariemont » (petite restauration, pâtes, plats du jour). Nous organiserons sans doute une formule « menu groupe » (lunch à 24 euros, boissons non comprises). Si vous souhaitez en bénéficier merci d’en avertir le président AVANT le 10 MAI (bien indiquer dans votre email le ou les jours où vous souhaitez partager le repas de groupe)

 

SAMEDI 21 MAI 2016 – APRÈS-MIDI / ZATERDAG 21 MEI 2016 – NAMIDDAG
 

Président : Dr. Arnaud QUERTINMONT
Musée royal de Mariemont
13h45 Dr Apolline-Marie HUIN (École Nationale Supérieure d’Art, Nancy), Séductions infernales – Des mythes sumériens aux traditions bibliques
14h15 Prof. Christian CANNUYER (Université catholique de Lille), Seth, Ba‘al et YHWH, dieux des nuées, si proches en leurs espaces célestes
14h45 Dr Marianne MICHEL (Université catholique de Louvain), Les inscriptions des ouchebtis, étude d’un exemple
15h15 – Koffiepauze / Pause café

 

Président : Prof. Claude OBSOMER
Université catholique de Louvain
15h45 M. Nicolas GAUTHIER (Doctorand, Université catholique de Louvain), Les inscriptions des vases canopes, étude d’un exemple
16h15 Dr Arnaud QUERTINMONT (Musée royal de Mariemont), Anubis, le démon ?
16h45 M. Benoit CLAUS (Université Libre de Bruxelles), L’éclipse du Soleil : Ramsès, Osiris et la Lune
17h15 Dr Marc MALEVEZ (Université Libre de Bruxelles), Les forces angéliques à l’oeuvre dans le combat des moines. L’exemple de la Vie d’Onuphre/Mission de Paphnuce

 

18h15 : Une navette reliera le Musée à la gare de La Louvière Sud

Continue Reading