Pourquoi les études orientales ?

 

Vous vous posez des questions sur les études orientales et sur le travail d’un orientaliste au 21e siècle?

Vous souhaitez devenir un expert en la matière?

Voici un premier éclairage!

Quel est l’objet des études orientales ?

Les études orientales constituent un vaste champ d’investigation scientifique couvrant plusieurs domaines allant de l’égyptologie à la japonologie, en passant par l’étude des mondes islamique et byzantin.

Les études orientales: pourquoi faire?

Avoir une solide connaissance des idées, des cultures, des croyances et des peuples qui composent l’Orient, berceau de la civilisation humaine.

Quelles sont les compétences d’un orientaliste ?

L’orientaliste évolue à l’intersection de diverses disciplines :

– il maîtrise plusieurs langues ;

– il connaît l’histoire, la/les religion(s) et la littérature d’une ou plusieurs aires géographiques ;

– il déchiffre les différents types d’écriture qui évoluent à travers le temps;

– il débusque des textes (sur différents supports), les analyse, tente de les dater et de les replacer dans leur contexte ;

– à l’ère des humanités digitales, il utilise la technologie contemporaine pour étudier des sources anciennes (traitement des images, création de bases de données informatisées….).

Quels sont les débouchés des études orientales?

Fort de ses compétences, l’orientaliste peut valoriser ses capacités d’analyse ou sa spécialisation en travaillant dans:

– les secteurs privé et public ;

– l’enseignement ;

– la recherche scientifique ;

– la consultance.

Pourquoi consulter un orientaliste ?

Les études orientales peuvent contribuer à:

– apporter un éclairage complémentaire à des questions relatives au multiculturalisme, au vivre-ensemble, à l’identité culturelle et au dialogue interreligieux ;

déconstruire les représentations sommaires sur le monde oriental diffusées par les médias de masse et les discours dominants.

La question serait donc plutôt : pourquoi ne pas consulter un orientaliste ?

En savoir plus sur les universités belges qui organisent des filières en études orientales:

l’Université libre de Bruxelles

l’Université catholique de Louvain

la KU Leuven 

l’Université de Liège 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.